BNP Paribas | La banque d'un monde qui change

TRADE Solutions

Changer de pays

Vietnam

drapeau Vietnam Vietnam : Les investissements

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir au Vietnam | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

En 2022, les entrées d'IDE au Vietnam se sont élevées à 17,9 milliards USD, en hausse de 14,3 % en glissement annuel et au-dessus de leur niveau d'avant la pandémie, tandis que le stock total d'IDE a atteint 210,4 milliards USD (environ 51,8 % du PIB du pays), selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED. Traditionnellement orientés vers l'industrie légère, les flux d'IDE se tournent rapidement vers l'industrie lourde, l'immobilier et le tourisme. Les flux devraient se poursuivre, confirmant la position du pays comme l'un des plus attractifs en termes d'IDE en Asie. Selon le Bureau général des statistiques, le Viêt Nam a attiré environ 36,6 milliards USD d'investissements étrangers en 2023, soit une augmentation de 32,1 % en glissement annuel. Au cours de la même année, les investisseurs étrangers ont alloué des fonds à 18 des 21 secteurs économiques du pays, la transformation-fabrication recevant 23,5 milliards USD, soit 64,2 % du capital total des IDE, ce qui représente une augmentation de 39,9 % par rapport à l'année précédente. En 2023, les investissements étrangers au Viêt Nam provenaient de 111 pays et régions, Singapour arrivant en tête avec plus de 6,9 milliards d'USD, soit 18,6 % du total des entrées d'IDE.

Ces dernières années, le Viêt Nam s'est imposé comme l'une des économies les plus dynamiques et relativement stables d'Asie. Le pays bénéficie de plusieurs conditions favorables aux entreprises, notamment d'un système politique stable, d'une croissance économique et commerciale élevée, d'une main-d'œuvre abondante, jeune et qualifiée, d'une proximité stratégique avec les principales économies émergentes de l'Asie de l'Est et d'un environnement relativement ouvert aux IDE. Ses politiques favorables aux entreprises la distinguent de ses homologues d'Asie du Sud-Est et favorisent un afflux important de capitaux étrangers. Bien qu'il se targue d'un niveau relativement élevé d'entrées nettes d'IDE en pourcentage du PIB par rapport à ses homologues régionaux, le Viêt Nam est confronté à des défis notables en ce qui concerne son climat d'investissement. Ces défis englobent une corruption généralisée, la domination enracinée des entreprises d'État dans des secteurs spécifiques, l'incertitude réglementaire dans des secteurs clés, un cadre juridique faible et opaque, une application inadéquate des droits de propriété intellectuelle, une pénurie de main-d'œuvre qualifiée, des pratiques de travail restrictives et des processus de prise de décision gouvernementaux léthargiques. En outre, le secteur manufacturier vietnamien étant fortement tributaire des intrants en provenance de la République populaire de Chine, il est confronté à des vulnérabilités liées aux risques de travail forcé dans les chaînes d'approvisionnement, bien que le gouvernement et l'industrie s'emploient activement à répondre à ces préoccupations. Les entités privées étrangères et nationales jouissent du privilège de créer et de posséder des entreprises commerciales au Viêt Nam et de participer à diverses activités rémunératrices légales dans des secteurs non réglementés. Toutefois, le Viêt Nam impose des restrictions statutaires aux investissements étrangers, telles que des limites à la propriété étrangère (FOL) et des exigences de partenariat conjoint, en particulier dans des secteurs tels que la banque, les services d'infrastructure de réseau, les services de télécommunication hors infrastructure, le transport, l'énergie et la défense. Des réglementations récentes, mises en œuvre en mars 2021, précisent 25 secteurs d'activité dans lesquels les investissements étrangers sont interdits et décrivent les conditions d'accès au marché pour 59 autres secteurs d'activité. Bien que la loi vietnamienne sur l'investissement stipule l'égalité de traitement pour les investisseurs étrangers et nationaux, les investisseurs étrangers ont exprimé des griefs concernant les obstacles supplémentaires rencontrés dans l'obtention des approbations de routine du gouvernement. En outre, le gouvernement maintient des limites à la propriété étrangère dans les industries jugées vitales pour la sécurité nationale. Le Vietnam se classe 46e parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023 et 59e sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 
 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 15.80015.66017.900
Stocks d'IDE (millions USD) 176.911192.571210.471
Nombre d'investissements greenfield* 134128181
Value of Greenfield Investments (million USD) 10.95711.78525.916

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir au Vietnam

Les points forts

Les principaux points forts de l’économie du pays sont les suivants :

  • Une croissance soutenue et stable estimé à environ 7-8% au cours des dix prochaines années (Business France, 2021) avec des perspectives économiques d’évolution positives ;
  • Une main-d’œuvre jeune, bon marché, qualifiée et en croissance rapide ;
  • Une certaine stabilité socio-politique ;
  • Un hub régional de production industriel compétitif et attractif ;
  • Un gouvernement qui cherche à libéraliser l'économie et à introduire des réformes basées sur le libre marché ;
  • Des secteurs agricole et de production énergétique qui peuvent se reposer sur d’abondantes ressources mais qui sont encore largement sous-exploités ;
  • Une situation stratégique (partage des frontières avec la Chine, se situe au centre de l'Asie du Sud-Est et un long littoral).
Les points faibles

Les principaux freins au développement du pays sont les suivants :

  • La faiblesse des infrastructures sanitaires et de transport ;
  • La faiblesse des structures financières et notamment du secteur bancaire : en effet, la réglementation du secteur financier présente de nombreuses lacunes et son manque d’indépendance vis-à-vis du gouvernement le rend opaque ;
  • Un environnement des affaires compliqués à appréhender : les investissements financiers sont soumis à toute une série de réglementations opaques qui ne peuvent pas être garanties légalement et les droits de propriété intellectuelle ne sont pas systématiquement respectés ;
  • Un cadre juridico-légal non transparent : le système judiciaire est en effet soumis à des influences politiques, et les litiges commerciaux prennent souvent des années avant d'être résolus ;
  • Des risques élevés de corruption ;
  • De grandes disparités de développement et de pauvreté selon les régions du pays ;
  • Des tensions récurrentes avec la Chine sur le sujet de la souveraineté en mer de Chine méridionale ;
  • Réformes incomplètes du secteur public, avec des niveaux élevés d'endettement des entreprises publiques et une baisse du rendement des capitaux propres ;
  • Des réserves de devises étrangères limitées.
Les mesures mises en place par le gouvernement
La promotion des investissements étrangers fait partie de la stratégie de développement du pays. Ainsi, le gouvernement cherche en permanence à perfectionner son système judiciaire, à créer plus d'incitations politiques et fiscales pour les investisseurs étrangers et s’efforce, par-dessus tout, de respecter ses engagements auprès de la communauté internationale. Des «forums d'affaires » sont régulièrement organisés entre le gouvernement vietnamien et le secteur privé, qui sont des occasions pour les investisseurs étrangers d'instaurer un dialogue fructueux et de faire valoir leurs intérêts. De plus, les efforts du Vietnam pour maintenir une stabilité socio-politique, mettre en place et professionnaliser les activités de promotion de l'investissement jouent  aussi un rôle crucial dans l'augmentation du flux d'IDE. Les récentes manœuvres pour diversifier l'économie et entamer un virage vers les industries à forte valeur ajoutée illustrent également le désir du pays d’attirer de nouveaux types d'IDE.

L'accord global et progressif pour le partenariat transpacifique (Comprehensive and Progressive Agreement for Trans-Pacific Partnership - CPTPP) est entré en vigueur en 2019, et les responsables vietnamiens ont approuvé l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EU-Vietnam Free Trade Agreement - EVFTA) fin 2020. Ces accords facilitent les entrées d'IDE au Vietnam, offrent un meilleur accès au marché pour les exportations vietnamiennes et encouragent les réformes aidant tous les investisseurs étrangers.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Le gouvernement n'a jamais eu de cesse de perfectionner son système judiciaire, créer plus d'incitations politiques pour les investisseurs étrangers et essayer de respecter ses engagements auprès de la communauté internationale. De plus, les efforts du Vietnam pour maintenir une stabilité socio-politique et mettre en place et professionnaliser les activités de promotion de l'investissement, jouent aussi un rôle crucial dans l'augmentation du flux d'IDE.
La réglementation concernant les prises de participation
Oui
Les obligations de déclaration
La déclaration de tout IDE est obligatoire.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Ministère des Affaires étrangères
Ministère de la Planification et des investissements
Demande d'autorisation spécifique

Domaines d'investissement préférentiels

 

Investissements - domaines interdits

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
L'Agence de Promotion des Investissements du Vietnam
Agence du Vietnam pour la promotion du commerce
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres au Vietnam
Banque asiatique de développement, Appels d'offres et projets
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Investir au Vietnam
 

Contactez l'équipe BNPP Trade Development pour trouver un expert prêt à vous accompagner au Vietnam.

 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Tous nos services import-export sur la version web
Mentions légales