BNP Paribas | La banque d'un monde qui change

TRADE Solutions

Changer de pays

Pologne

drapeau Pologne Pologne : La fiscalité et la comptabilité

Dans cette page : Les taxes sur les sociétés | Les règles comptables | Les taxes à la consommation | Les taxes sur le revenu des personnes | Les conventions de non double imposition | Les sources d'information fiscale

 

Les taxes sur les sociétés

La distinction entre société résidente et société étrangère
Une entreprise est considérée comme résident en Pologne si son siège social ou son siège social est situé en Pologne.

Un établissement permanent (comme une succursale, une agence, un bureau, une usine, un atelier, etc.), une personne détenant et exerçant une procuration pour conclure des accords au nom de l'entreprise en Pologne et des travaux de construction, d'assemblage ou d'installation exercées sur le territoire de la Pologne constituent tous un établissement stable dans le pays aux fins de l’imposition des sociétés.

 

Le taux standard

Impôt sur les sociétés 19%
Impôt minimum (pour les entreprises qui déclarent une perte fiscale d'exploitation ou dont la rentabilité d'exploitation n'excède pas 1%) 10 % sur une base imposable calculée comme la somme de 4 % des revenus d'exploitation (autres que les plus-values) ; des coûts de financement par emprunt excessifs versés à des entités liées (généralement supérieurs à 30 % de l'EBITDA dit fiscal) ; la valeur de l'impôt sur le revenu différé résultant de la divulgation d'immobilisations incorporelles non amorties dans les règlements fiscaux dans la mesure où cela entraîne une augmentation du bénéfice brut ou une diminution de la perte brute ; les coûts des services incorporels ou des redevances payés à des entités liées (avec une portée et une définition similaires à l'actuel art. 15e), dépassant 5% de l'EBITDA fiscal plus 3 millions PLN.
IS réduit (pour les entreprises qui en sont à leur première année d'activité ou dont le chiffre d'affaires est inférieur à 2 millions EUR l'année précédente) 9%
Revenu de la propriété intellectuelle ("Innovation Box") 5% (sous conditions)
Revenus provenant de la propriété ou de la copropriété de certains immeubles loués / loués situés en Pologne 0,035% par mois sur la valeur fiscale initiale totale des immeubles du contribuable, diminuée de 10 millions PLN.
 
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères
Les non-résidents en Pologne ne sont taxés que sur leurs revenus polonais. Les résidents sont taxés sur leur revenu global, avec la possibilité de bénéficier de crédits d'impôts étrangers. 
La taxation des plus-values
Les plus-values sont généralement traitées comme un revenu régulier et sont assujetties au taux d'impôt sur les sociétés standard de 19%. Une exemption peut être accordée aux sociétés de capital risque (qui sont des contribuables aux fins de l'impôt sur le revenu des sociétés) pour les plus-values dégagées de la cession d'actions acquises entre 2016 et 2023 dans les entreprises engagées dans des activités de R&D, pourvu que certaines exigences soient respectées. Les pertes en capital sont déductibles d'impôt.
Les déductions et les crédits d'impôt
Les frais engagés aux fins de dériver, de garantir ou de préserver une source de revenus sont généralement déductibles.
Les intérêts courus sur les prêts et les crédits payés ou capitalisés sont déductibles aux fins de l'impôt sur le revenu des sociétés. À partir de 2020, les créanciers peuvent réduire leur assiette fiscale de la valeur des créances si le paiement monétaire n'a pas été payé ou vendu 90 jours après la date d'échéance de la facture.
Les entreprises ont le droit de déduire les dons à des fins d'intérêt public et aux organisations d'activités bénévoles jusqu'à concurrence d'un montant total ne dépassant pas 10% des revenus.

Des déductions peuvent être demandées pour les redevances, les services de gestion et les frais d'intérêts payés aux filiales étrangères. Les taxes peuvent généralement être déduites (sauf pour l'IS, les taxes spécifiques à l'industrie et la TVA). Certaines amendes et pénalités peuvent être déduites.

Les dépenses engagées pour la recherche et le développement (R&D) sont déductibles jusqu'à 100% de l'impôt sur les sociétés (variant selon la taille de l'entreprise et le type de coûts éligibles). Les dépenses engagées pour couvrir les frais de personnel embauché dans le cadre des activités de R&D sont également déductibles fiscalement. A partir de 2022, cette déduction est passée de 100% à 200%. Les contribuables peuvent bénéficier d'une déduction des investissements réalisés en robotisation du début de l'exercice 2022 jusqu'à la fin de l'exercice 2026. La déduction ne peut excéder le montant des revenus d'une année d'imposition donnée. Une déduction supplémentaire pour les dépenses de marketing jusqu'à 1 million PLN liée à une augmentation des revenus de la vente de produits a été introduite en 2022.

En règle générale, les transactions d'une valeur supérieure à 15 000 PLN ne peuvent être déduites que lorsqu'elles sont payées par virement bancaire.

Les pertes d'exploitation nettes peuvent être reportées jusqu'à cinq ans, plafonnées à 50% des pertes subies au cours d'une année fiscale. À partir de 2020, un contribuable peut déduire de la base d'imposition une fois au cours des cinq prochaines années d'imposition consécutives jusqu'à 5 millions PLN de la perte subie. Toute perte au-dessus de cette limite peut être déduite les autres années, plafonnée à 50% de la perte subie dans l'année pour laquelle elle a été déclarée. Le report en arrière des pertes n'est pas autorisé.

Les autres taxes sur les sociétés
D'autres impôts sont prélevés : le droit d'apport (0,5% de la valeur nominale du capital social), les services immatériels spécifiques (20% de retenue à la source sur les services juridiques, comptables, de la publicité, des études de marché, le recrutement, les garanties, entre autres), des droits d'accise sur le chiffre d'affaires des produits sélectionnés et la taxe sur l'extraction de certains matériaux. Les droits de succession et de donation varient entre 3% et 20%, sous réserve de certaines indemnités et exonérations.

Les taux de la taxe foncière sont fixés par les municipalités dans les limites fixées par la loi sur les taxes et redevances locales. En 2022, les terrains utilisés à des fins commerciales sont soumis à un taux de 1,03 PLN par mètre carré. Les bâtiments utilisés à des fins commerciales sont soumis à un taux de 25,74 PLN par mètre carré (dépend des autorités locales). Des droits de timbre et une taxe de mutation (0,5-2% sur les transactions telles que les ventes et les prêts qui ne sont pas couverts par la TVA) s'appliquent également.

En ce qui concerne le système de sécurité sociale, les cotisations patronales vont de 19,48% à 22,14% du salaire brut du salarié; le taux de cotisation du salarié est de 13,71% du salaire brut. Les taux s'appliquent aux salaires inférieurs à 177 660 PLN (2022). Au-delà de ce plafond, le salaire est soumis à un taux de cotisation de 3,22 % à 6,41 % à la charge de l'employeur (2,45 % à la charge du salarié). Les cotisations à un nouveau type de plan d'épargne retraite financé conjointement par le salarié, l'employeur et l'Etat (Employee Capital Plans - PPK), sont égales à 1,5% pour l'employeur et 2% pour le salarié. Les personnes sont inscrites par défaut mais ont la possibilité de se retirer.

Une taxe supplémentaire est prélevée sur les activités de certaines institutions financières, notamment les banques locales, les succursales de banques étrangères, les compagnies d'assurance et de réassurance. La taxe s'applique au taux de 0,0366 % par mois lorsque la valeur des actifs dépasse 200 millions PLN dans le cas des établissements de crédit, 2 milliards PLN dans le cas des compagnies d'assurance et de réassurance et 4 milliards PLN dans le cas des autres institutions financières.
Les compagnies maritimes peuvent choisir de payer la taxe au tonnage sur certains types de revenus. Une taxe spéciale est imposée sur l'extraction d'argent, de cuivre, de pétrole brut et de gaz naturel.

Un impôt sur le revenu des ventes au détail a été introduit en 2016 (pour tout chiffre d'affaires mensuel supérieur à 17 millions PLN); cependant, il avait été suspendu jusqu'au 1er janvier 2021 car il avait été constaté qu'il enfreignait le droit de l'UE. Il est finalement entré en vigueur l'année dernière. La taxe s'applique aux détaillants dont le chiffre d'affaires mensuel dépasse 17 millions PLN à 0,8% sur les revenus jusqu'à 170 millions PLN; et 1,4 % sur les revenus excédant ce montant.
Les autres ressources utiles
Ministère des finances
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Pologne Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 7,0 13,9 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 334,0 226,2 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 40,8 36,5 36,6 48,8

Source : The World Bank - Doing Business, Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les règles comptables

 

Le système comptable

Les normes comptables
Toutes les sociétés cotées à la Bourse de Varsovie doivent préparer leurs états financiers consolidés conformément aux IFRS.
Tous les documents comptables, dossiers et rapports doivent être préparés en polonais et en monnaie polonaise. Les entreprises doivent appliquer les principes comptables dans la Loi sur la comptabilité ainsi que leurs résultats financiers. Le cadre comptable de base pour les PME est défini par la loi comptable.
Les organismes comptables
Chambre nationale des auditeurs, KSR, une sous-organisation du ministère des Finances, publie des normes comptables nationales
Les lois comptables
Le système de comptabilité en Pologne est régi par la loi comptable de 1994, le code des sociétés commerciales de 2000, la loi sur les commissaires aux comptes, leur organisation autonome, les entités autorisées à vérifier les états financiers et sur la supervision publique de 2009 et la loi bancaire de 1997.
L'écart entre les normes nationales et les normes internationales (IAS/IFRS)
Les normes IFRS sont exigées pour toutes les sociétés publiques nationales et pour les sociétés étrangères (sauf dans le cas d'une société étrangère dont les normes d'origine sont considérées par l'UE comme étant équivalentes aux IFRS). Les normes IFRS ne sont pas requises pour les PME.
 

Les pratiques comptables

L'année fiscale
Les contribuales peuvent choisir l'année calendaire (du 1er janvier au 31 décembre de la même année) ou une autre période de douze mois.
La structure des comptes
Les entreprises doivent établir un bilan, un compte de résultats et des notes. Les comptes doivent être publiés en polonais, l'unité de monnaie étant le zloty. Les sociétés soumises à audit doivent également établir un état des flux de trésorerie et un état des variations des capitaux propres. Les sociétés à responsabilité limitée et les sociétés cotées en bourse doivent également préparer un rapport de gestion. Les rapports doivent être publiés annuellement.
Les obligations de publication
Les sociétés cotées sont tenues de préparer des comptes trimestriels (sous forme simplifiée) et semi-annuels ainsi que des comptes consolidés.
Les comptes doivent être transmis au registre des tribunaux ou à la Commission des opérations en Bourse (Komisja Nadzoru Finansowego pour les sociétés cotées. Les sociétés auditées doivent également faire paraître leurs comptes dans le bulletin commercial (Monitor Polski B).
 

La profession comptable

Les corps de métiers
Les comptables professionnels et les préparateurs d'états financiers en Pologne ne sont pas réglementés par la loi. Toutefois, les comptables professionnels ainsi que les commissaires aux comptes peuvent volontairement adhérer à l'Association des comptables en Pologne (AAP).
Les organismes professionnels
PIBR, Chambre nationale des commissaires aux comptes
AAP, Association des comptables en Pologne
L'adhésion à l'IFAC (International Federation of Accountants)
La Chambre nationale des commissaires aux comptes et l'Association des comptables en Pologne (AAP) sont membres.
L'adhésion à d'autres fédérations de comptables
Membre de la Fédération des experts-comptables européens.
Les organismes d'audit
Les entreprises doivent faire appel à un commissaire aux comptes certifié pour effectuer un audit annuel de leurs états financiers. Vous pouvez contacter la Chambre nationale des commissaires aux comptes (PIBR)
 

Consultez French Desk pour trouver les sociétés d'audit et de conseil prêtes à vous accompagner en Pologne.

 

Retour vers le haut

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Podatek od towarow i usług (PTU) (équivalent de la TVA)
Le taux standard
23%
Le taux réduit

Les fournitures couvertes par un taux réduit de 8 % comprennent : certains produits alimentaires (par exemple le sucre, les épices, certains aliments transformés et conservés) ; journaux et périodiques (y compris les publications électroniques autres que les publications composées entièrement ou principalement de contenu vidéo ou de musique audible) – à l'exception des périodiques régionaux ou locaux (imprimés ou sur disques, bandes et autres supports) ; biens et services d'un type normalement destiné à être utilisé dans la production agricole (par exemple, les animaux, les plantes, les semences, les engrais et les produits phytopharmaceutiques); aliments pour animaux; services vétérinaires; produits de santé (produits pharmaceutiques ; dispositifs médicaux ; certains désinfectants appliqués en protection de la santé) ; appareils sélectionnés pour les aveugles; services liés à l'admission à des manifestations culturelles, sportives et récréatives (admission à des spectacles, théâtres, cirques, parcs d'attractions, concerts, musées, zoos, cinémas, etc., admission à des manifestations sportives et utilisation d'installations sportives) ; prêt dans les bibliothèques de livres et de journaux ; services d'intérêt général (par exemple, fourniture d'eau, fourniture de services liés au nettoyage des rues, à la collecte des ordures et au traitement des déchets, autres que la fourniture de ces services par des organismes publics ); Services funéraires; transport de passagers et de leurs bagages qui les accompagnent; réception de services de radiodiffusion et de télévision (hors VOD) ; la fourniture, la construction, la rénovation, la modernisation, la modernisation thermique ou la transformation de bâtiments ou de parties de bâtiments soumis au programme de logement social (maisons individuelles jusqu'à 300 m² et appartements jusqu'à 150 m²) ; l'entretien des logements privés, à l'exclusion des matériaux qui représentent une part significative de la valeur du service fourni ; hébergement fourni dans des hôtels et établissements similaires; services de restauration (à l'exclusion de la fourniture de boissons et de biens non transformés par le contribuable - autres que ceux qui sont soumis à un taux réduit, ainsi que les produits de la mer; certains services à forte intensité de main-d'œuvre (services de coiffure, réparation de chaussures et articles en cuir, réparation et altération de vêtements et de textiles de maison, réparation de vélos).

Les fournitures couvertes par un taux réduit de 5% comprennent : les aliments de base (ex : pain, viande, poisson, fruits et légumes, produits laitiers, produits de boulangerie, produits farineux, œufs, jus de fruits et légumes, soupes, bouillons, aliments homogénéisés et diététiques) ; produits pour enfants et produits d'hygiène (aliments pour nourrissons et tout-petits, tétines, couches, sièges d'auto, serviettes hygiéniques et tampons et) ; livres imprimés, livres sur disques, bandes et autres supports et livres électroniques (autres que les publications composées entièrement ou principalement de contenu vidéo ou de musique audible) ainsi que les périodiques régionaux ou locaux (imprimés ou sur disques, bandes et autres supports).
Les activités détaxées comprennent les exportations, les livraisons intracommunautaires de biens, les livraisons de certains voiliers, les transports internationaux et services connexes, les fournitures de matériel informatique aux établissements d'enseignement.

En vertu d'une nouvelle législation approuvée pour atténuer l'effet de la flambée de l'inflation, un taux de TVA réduit de 5 % sur l'électricité doit s'appliquer du 1er février 2022 au 31 juillet 2022, tandis qu'un taux de TVA de 0 % sur le gaz naturel doit s'appliquer du 1er janvier 2022 au 31 juillet 2022. De plus, des taux réduits de TVA s'appliquent sur :

  •     de 5 % à 0 % : produits alimentaires tels que poisson et produits à base de poisson, produits laitiers, légumes, fruits, y compris produits à base de fruits et légumes, céréales, produits de la meunerie, produits céréaliers et de boulangerie et certaines boissons
  •     de 8% à 0% : engrais, pesticides, terreau, et autres mesures soutenant les productions agricoles
  •     de 23 % à 8 % : gazole et carburants (du 1er janvier 2022 au 31 juillet 2022).
Les exemptions de taxe à la consommation
Les fournitures exonérées de TVA comprennent certains services financiers, la fourniture de biens immobiliers (avec option de taxe), les services de soins de santé, les services de protection sociale, les services postaux publics, l'éducation, la location de propriétés résidentielles, les événements culturels et sportifs (avec exceptions), les services liés avec la science, l'ingénierie dentaire, les paris, les jeux et les loteries.
Les modes de calcul et de déclaration
La TVA est imposée sur (i) les biens et services fabriqués ou fournis en Pologne, (ii) les importations et les exportations vers et depuis la Pologne, et (iii) l'acquisition et la fourniture intracommunautaires de biens et de services. Les entreprises doivent notifier au chef de l'administration fiscale leur intention d'effectuer des transactions commerciales avec des entités TVA immatriculées dans d'autres pays de l'Union Européenne. Les entreprises dont le chiffre d'affaires annuel est supérieur à 200 000 PLN doivent s'enregistrer. Les non-résidents qui effectuent des livraisons taxables de biens ou de services en Pologne doivent généralement s'enregistrer. Les entreprises étrangères effectuant des ventes à distance à des particuliers polonais sont tenues de s'enregistrer à la TVA en Pologne si la valeur de leurs biens vendus en Pologne dépasse 42 000 PLN par an.
Les contribuables doivent normalement déposer les déclarations de TVA sous forme électronique. La déclaration est mensuelle (trimestrielle pour les petits contribuables). Les paiements sont effectués mensuellement, dans les 25 jours suivant le mois au cours duquel l'obligation de TVA est née.
Les autres taxes à la consommation
Des droits d'accise s'appliquent à l'alcool, aux cigarettes, aux produits énergétiques (essence, huiles, essence, etc.), aux voitures particulières et à l'électricité.

Une taxe sur le sucre est prélevée sur le commerce des boissons contenant du sucre, des édulcorants, de la caféine et de la taurine (0,50 PLN pour la teneur en sucres en quantité égale ou inférieure à 5 g dans 100 ml de boisson, ou pour la teneur d'au moins un édulcorant en toute quantité ; 0,05 PLN pour chaque gramme de sucre au-dessus de 5 g dans 100 ml de boisson ; 0,10 PLN par litre est payable sur les boissons contenant de la caféine ou de la taurine).
Un certain nombre de taxes peuvent être imposées par les municipalités, telles que la taxe sur les véhicules routiers, un droit de cession peut s'appliquer aux actes de droit civil, etc.

Retour vers le haut

Les taxes sur le revenu des personnes

La distinction entre résident et non-résident
Les résidents sont des personnes dont le centre des intérêts économiques ou personnels est en Pologne ou qui passent plus de 183 jours en Pologne au cours de l'année d'imposition.
 

Le taux standard

Impôt sur le revenu Taux progressif de 17% à 32%
Revenu imposable inférieur à 120 000 PLN 17% moins l'impôt dégressif (le montant non imposable est un revenu jusqu'à 30 000 PLN)
Revenu imposable supérieur à 120 000 PLN 15 300 PLN + 32% montant supérieur à 120 000 ​​PLN
Surtaxe de solidarité (pour les personnes dont le revenu annuel de sources spécifiques dépasse 1 million PLN) 4% sur les revenus dépassant 1 million PLN
Personnes exerçant des activités commerciales (en tant que commerçants individuels ou en tant que partenaires dans des partenariats) Taux discrétionnaire d'impôt sur le revenu de 19% (sous certaines conditions)
Les personnes de moins de 26 ans avec un revenu d'emploi ou des contrats de services personnels exonération sur le revenu jusqu'à 85 528 PLN
 
Les déductions et les crédits d'impôt
Des déductions s'appliquent à des éléments tels que les dons (plafonnés à 6 % du revenu imposable, avec des règles spéciales pour les dons liés au COVID-19), les cotisations de sécurité sociale nationales polonaises et européennes, les dépenses engagées par les personnes handicapées et certaines dépenses engagées pour des connaissances techniques ou des contributions à un Compte Individuel d'Assurance Pension. Les intérêts sont également déductibles selon la méthode de la comptabilité d'exercice. Un allégement fiscal étranger est également disponible; toutefois, le montant du crédit d'impôt ne peut excéder le montant de l'impôt national qui aurait été dû si les revenus étrangers avaient été perçus en Pologne. Les cotisations d'assurance maladie ne peuvent pas être déduites de l'impôt à payer (c'était possible jusqu'à la déclaration de revenus annuelle de 2021). À partir de 2022, un nouvel allégement fiscal s'applique aux personnes qui perçoivent des revenus d'un contrat de travail et d'une activité commerciale pour un montant compris entre 68 412 PLN et 133 692 PLN.

Une déduction forfaitaire s'applique aux employés, généralement de 250 PLN par mois. La limite annuelle des charges fiscales liées à son emploi ne peut actuellement pas dépasser 3 000 PLN.
Un travailleur indépendant peut prétendre à diverses allocations, selon le type d'activités exercées (la déduction forfaitaire s'élève généralement à 20 % du revenu, mais peut aller jusqu'à 50 % ou 120 000 PLN pour les activités créatives).

Depuis le 1er janvier 2022, les contribuables percevant des revenus imposés selon le barème fiscal ont droit à un abattement personnel de 30 000 PLN. À partir de la même date, un allégement fiscal a été introduit pour les parents isolés, moyennant une déduction de 1 500 PLN par an sur l'impôt sur le revenu dû.

L'impôt sur le revenu annuel peut être encore réduit de:
- 1 112 PLN par enfant dans une famille composée d'un enfant, à condition que le revenu imposable annuel commun des contribuables ne dépasse pas 112 000 PLN (pour les contribuables mariés) ou 56 000 PLN (pour les contribuables célibataires)
- 1 112 PLN par enfant dans une famille composée de deux enfants (quel que soit le revenu du contribuable), ou
- 1 112 PLN par premier et deuxième enfant, 2 000 PLN par troisième enfant et 2 700 PLN par quatrième et chaque enfant suivant dans une famille composée de trois enfants ou plus (quel que soit le revenu du contribuable).

Les personnes physiques exerçant des activités commerciales en tant qu'entrepreneurs individuels ou partenaires dans des sociétés de personnes peuvent déduire toutes les dépenses engagées afin de générer des revenus ou de "protéger une source de revenus", sauf indication contraire.

Les régimes spéciaux concernant les expatriés
Les résidents paient l'impôt sur le revenu personnel pour le revenu mondial tandis que les non-résidents paient l'IPP uniquement sur les revenus de source polonaise. Les expatriés et les autochtones paient les mêmes impôts en Pologne.
Dans de nombreux cas, les non-résidents peuvent bénéficier d’un taux d’imposition uniforme de 20% calculé sur leurs revenus (c’est-à-dire sans déduction des coûts). L'impôt forfaitaire s'applique à diverses sources de revenus, à l'exclusion des contrats de travail.
L'imposition sur la richesse
Les particuliers sont redevables des droits de succession et de donation ainsi que de la taxe foncière à 3-20% sous réserve de certains abattements et exonérations.
Un droit de mutation est imposé à des taux allant de 0,5% à 2% sur certains types de transactions qui ne sont généralement pas couvertes par la TVA (par exemple les ventes, les échanges de droits, les prêts). Les taux de la taxe foncière sont fixés par les municipalités dans les limites fixées par la loi sur les taxes et redevances locales (pour 2022, le taux maximum pour les terrains est de 0,54 PLN par m2 ; tandis que les appartements sont taxés jusqu'à 0,89 PLN par m2).

À partir de 2022, les personnes fortunées qui transfèrent leur résidence fiscale en Pologne mais qui tirent toujours des revenus de l'extérieur du pays sont soumises à un impôt forfaitaire spécial. Le montant de la taxe est de 200 000 PLN par an pendant 10 ans maximum sur leurs revenus de sources étrangères s'ils remplissent certaines conditions, notamment : ils investissent un minimum de 100 000 PLN par an en Pologne dans des projets favorisant la croissance économique, le développement de la science et l'éducation, la protection du patrimoine culturel ou la propagation de la culture physique et ils étaient résidents fiscaux dans une autre juridiction pendant au moins cinq des six dernières années précédant le transfert de leur résidence fiscale en Pologne.

Les cotisations de sécurité sociale des employés s'élèvent à 13,71 % du salaire brut (jusqu'au plafond de 177 660 PLN en 2022), plus une cotisation santé de 9 %. Les cotisations salariales de base pour les plans de capital des employés (PPK) sont de 2 % de la rémunération brute (avec possibilité de retrait).
Les indépendants paieront la cotisation d'assurance maladie sur la base de 60 % du salaire mensuel moyen prévu pour une année donnée.
À partir de 2022, la méthode de calcul des cotisations d'assurance maladie pour les entrepreneurs a changé et dépend de la méthode d'imposition (en aucun cas, elle ne peut être inférieure à 270,90 PLN par mois), comme suit : (i) 4,9 % du revenu pour le seul les entreprises individuelles taxées forfaitairement (19%) ; (II) 9% des revenus pour les entreprises individuelles imposées selon le barème de l'impôt (17% / 32%) ; (iii) une contribution spécifique en fonction du montant des revenus annuels pour les entreprises individuelles imposées avec un montant forfaitaire sur les revenus enregistrés (pour les revenus jusqu'à 60 000,00 PLN - 335,94 PLN/mois; pour les revenus entre 60 000,00 et 300 000,00 PLN - 559 PLN, 89/mois, pour les revenus supérieurs à 300 000,00 PLN - 1 007,81 PLN/mois).

Un impôt de sortie est prélevé sur les personnes physiques en cas de changement de résidence fiscale ou de transfert associé d'actifs hors de Pologne.

La Pologne ne prélève aucun impôt sur la fortune nette ou impôt sur la valeur nette.

Retour vers le haut

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Liste des conventions fiscales signées par la Pologne
Les retenues à la source
Dividendes : 0 % (sociétés résidentes)/19 % (particuliers résidents et non-résidents), Intérêts : 0 % (sociétés résidentes)/20 % (sociétés non résidentes)/19 % (particuliers), Redevances : 0 % (sociétés résidentes) )/20 % (non-résident)
Les taux ci-dessus peuvent être réduits dans le cadre d'une convention fiscale.
Les accords bilatéraux
La France et la Pologne sont liées par une convention de non double imposition.
Celle-ci a été signée à Varsovie le 20 juin 1975 et est entrée en vigueur le 12 septembre 1976.
Elle tend à éviter les doubles impositions en matière d'impôts sur le revenu et sur la fortune.
Télécharger la convention en français.

Retour vers le haut

Les sources d'information fiscale

Les autorités fiscales
Aperçu des mesures fiscales de la Pologne en réponse au Covid-19
Administration nationale du revenu
Ministère des Finances, en anglais.
Les autres ressources utiles
Agence polonaise des investissements et du commerce - Les taxes en Pologne (Guide du système fiscal)
Les guides
Guide Fiscal PwC - Pologne

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2023

Tous nos services import-export sur la version web
Mentions légales