BNP Paribas | La banque d'un monde qui change

TRADE Solutions

Changer de pays

Madagascar

drapeau Madagascar Madagascar : Les investissements

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir à Madagascar | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

Les flux d'IDE vers Madagascar ont diminué au cours des dernières années en raison de la crise politique du pays et, dans le contexte d'un environnement mondial difficile, cette tendance s'est poursuivie. Les réformes politiques et institutionnelles et les projets d'infrastructure censés améliorer le climat d'investissement ne se sont pas encore concrétisés (Département d'État américain). Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, le pays a reçu 396 millions USD d'IDE en 2022, contre 358 millions USD un an plus tôt. À la fin de la même période, le stock d'IDE atteignait 9,1 milliards USD, soit environ 59,7 % du PIB du pays. Maurice, la Chine, les Pays-Bas et la France sont les principaux investisseurs dans le pays (FMI). Les principales opportunités d'investissement concernent les secteurs de l'exploitation minière, des infrastructures, du textile, de l'énergie, du tourisme et de l'agro-industrie.

Le gouvernement malgache a adopté plusieurs réformes pour améliorer le climat des affaires, notamment en ce qui concerne la création d'entreprises, l'octroi de permis de construire et le commerce transfrontalier. Cependant, les zones économiques spéciales n'ont pas attiré suffisamment d'investissements durables et de qualité. Le Plan Emergence Madagascar (PEM) devrait attirer des investissements liés à la construction de nouvelles infrastructures routières, au développement de l'approvisionnement en eau et aux secteurs de l'énergie et des mines (Coface). Aucune loi n'interdit ou ne limite les investissements étrangers dans le pays, mais de nombreux obstacles rendent l'investissement difficile. Madagascar dispose d'un énorme potentiel naturel, mais la qualité médiocre et coûteuse des infrastructures, l'accès limité au crédit et aux instruments financiers, ainsi que la mauvaise définition des titres de propriété, sont autant d'obstacles à l'investissement. L'instabilité politique et la corruption ont bloqué tous les investissements publics et provoqué le départ de nombreux investisseurs. Bien que la législation malgache traite les investisseurs étrangers et locaux sur un pied d'égalité, les entreprises étrangères font souvent l'objet de poursuites pénales pour des impôts douteux, des violations du droit du travail ou d'autres raisons. Une nouvelle loi sur les investissements a été promulguée le 27 juillet 2023, qui abroge l'ancienne loi n° 2007-036. Madagascar se classe 107e parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023 et 118e sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 
 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 358358396
Stocks d'IDE (millions USD) 8.3388.6969.092
Nombre d'investissements greenfield* 721
Value of Greenfield Investments (million USD) 3541318

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir à Madagascar

Les points forts

Parmi les raisons d'investir à Madagascar, on peut citer les suivantes :

  • Des ressources naturelles abondantes (pierres précieuses, pierres industrielles et décoratives, pétrole, et métaux rares pour les activités minières ; une terre vaste et fertile avec un climat favorable)
  • Faible coût des facteurs de production et de la main-d'œuvre locale
  • Situation stratégique entre l'Asie et l'Afrique
  • Amélioration de l'environnement des affaires
  • Stabilité politique depuis 2009
  • Développement du secteur du tourisme
  • Des conditions concessionnelles pour la plupart de la dette publique
  • Mesures d'incitation en faveur des entreprises axées sur l'exportation, avec le statut de zone franche industrielle
Les points faibles

Plusieurs facteurs entravent encore l'attractivité de Madagascar en matière d'IDE :

  • Dépendance aux produits agricoles et miniers
  • Insuffisance des infrastructures (routes, réseaux hydrauliques et électriques)
  • Dépendance à l'égard de l'aide étrangère
  • Niveau de pauvreté élevé (en 2019 75% de la population vivait avec moins de 1,90 USD par jour - Banque mondiale, dernières données disponibles)
  • Les Malgaches sont soumis à un faible accès à l'électricité (avec un taux d'accès à l'électricité de 15% en 2019 - Banque mondiale, dernières données disponibles)
  • Faiblesse du système financier
  • Risques élevés de corruption dans les secteurs public et privé
  • Accès limité à l’éducation pour la population Malgache
Les mesures mises en place par le gouvernement
Le gouvernement malgache s'efforce de faire du pays une destination plus attrayante pour les IDE, grâce à plusieurs initiatives et incitations. Par exemple, les entreprises actives dans les secteurs des énergies renouvelables, du tourisme, de l'industrie, du génie civil et de la construction peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt égale à l'impôt calculé sur 50% du montant de l'investissement qu'elles ont réalisé au cours de l'année fiscale concernée. De même, le code pétrolier prévoit une exonération des droits de douane et d'importation pour les activités de recherche, d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures. Une société minière qui s'engage à investir plus de 50 millions USD peut bénéficier d'une exonération de l'impôt minimum sur le revenu, d'un taux réduit d'impôt sur les sociétés pour l'entité de transformation, d'une exonération des droits de douane et d'importation et du remboursement de la TVA sur les équipements et les investissements achetés localement.
En outre, le gouvernement malgache a mis en place des zones franches d'exportation (ZFE). Les entreprises exportatrices situées dans la ZFE peuvent bénéficier d'une exonération fiscale lors de l'enregistrement de la société, d'un taux d'imposition réduit à 10 % sur les dividendes, d'une exonération de la taxe professionnelle, d'une exonération de l'impôt sur le revenu pendant les cinq premières années (10 % d'impôt par la suite), d'une exonération des droits de douane et des taxes sur les équipements et les intrants importés et d'un libre transfert des fonds lors de la cessation des activités.

L'Economic Development Board Madagascar, le guichet unique pour l'investissement de Madagascar, s'occupe de l'enregistrement des entreprises, lequel prend en moyenne une à deux semaines après réception de la documentation complète, ce qui est l'un des délais les plus courts d'Afrique subsaharienne.

Les conventions bilatérales d'investissement signées par Madagascar
Consultez le site de l'Economic Development Board Madagascar.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Oui
La réglementation concernant les prises de participation
Possible
Les obligations de déclaration
Oui.
Consultez le site des douanes.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Economic Development Board Madagascar
Demande d'autorisation spécifique
Consultez le site de l'Economic Development Board Madagascar.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
Conseil de développement économique de Madagascar (CDEM)
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offre dans le monde
Dgmarket, Appels d'offre dans le monde
Africa Gateway, Appels d'offre en Afrique
Global Tenders, Appels d'offre dans le monde
Les autres ressources utiles
7 bonnes raisons de choisir Madagascar (EDBM)
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Tous nos services import-export sur la version web
Mentions légales